Programme 2022

Misa Tango

Musiques sacrées du nouveau monde

Dans cette première partie, la découverte sera totale, le dépaysement absolu. Le public pourra entendre une des premières polyphonies publiées en langue Quechua, langue des incas : H anacpachap cussicuinin. Ce chant de procession anonyme fait partie du rituel catholique péruvien du XVIIe siècle.

Après un saut de quelques siècles, nous ferons la connaissance de José Alexandrino de Sousa, compositeur brésilien et pourrons retrouver l’incontournable compositeur et bandonéoniste argentin Astor Piazzolla.

Résolument tourné vers l’avenir, le chœur de l’Aude s’engagera cette année dans la création d’une oeuvre composée par Gabriel Sivak, compositeur d’origine argentine.

Nous complèterons ce programme par des extraits de la fameuse Misa T ango de Martin Palmeri.

Misa Tango de BACALOV

Luis Enríquez Bacalov est un compositeur italo-argentin né le 30 août 1933 à San Martín (Argentine) et mort le 15 novembre 2017 à Rome (Italie).

En 1997, il a incorporé le tango cher à son pays d’origine dans une messe en langue espagnole : la Misa Tango pour mezzo-soprano, ténor, bandonéon, chœur mixte et orchestre est née. C’est une combinaison réussie entre la vitalité des rythmes sud-américains et la profondeur des textes liturgiques. Ainsi, les couleurs du tango servent et intensifient le parcours spirituel de cette messe pas comme les autres…

Les programmes précédents